Texte à méditer :  

« La musique peut tout entreprendre, tout oser et tout peindre, pourvu qu’elle charme et reste enfin et toujours la musique. »


   Wolfgang Amadeus Mozart

Continuum?

Fermer Présentation

Fermer Continuum invite...

Fermer Adhérer

Fermer Musiciens

Fermer Presse

Fermer Contacts

Fermer MySpace

Documents Continuum

Fermer Partitions

Fermer Pédagogie

Fermer Mémoires

Fermer Photos

Fermer Videos

Fermer Citations

Fermer Outils

Recherche sur le site



Visites

 632959 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
1945 Abonnés
Membres

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 61 membres


Connectés :

( personne )
Pédagogie - Dialogues professeur et élève
J.Siron

Dialogues


L'élève:             -  Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître:         -  L'improvisation ne s'enseigne pas.

L'élève:             -  Mais je veux être ton disciple.

Le maître:         -  Sois ton propre maître, connais-toi toi-même.

L'élève:             -  Le secret détenu par les Anciens serait-il intransmissible?

Le maître:         -  Tu n'auras pas mon secret.

L'élève:             -  Mais pourquoi toute cette ombre? Où est la clé qui assure l'entrée de la connaissance?

Le maître:         - Dans un lieu impossible à prendre.

L'élève:             - Mais alors ne serais-tu qu’un imposteur?

                 


  

L'élève:              - Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître:          - Le jazz, c’ est les II – V – I. Voilà, travaille les II – V – I.

L'élève:              - Merci, maître

Trois semaines s’écoulent.

 L'élève:              - Maître, j’ ai travaillé les II - V - I. Est-ce que je sais improviser ??

 Le maître:          - Travaille le jazz ? Tous les tempi, dans toutes les tonalités.

 L'élève:              - Merci, maître.

Un an après.

 L'élève:                   - Maître, je sais jouer ? tous les tempi, dans toutes les tonalités. Est-ce que je sais jouer ??

 Le maître,agacé :    - Et la 35e dièse ?? Et le mixophrygien ?? Et la substitution patatonique ??

 L'élève:                   - Merci maître.

Sept mois plus tard.

 L'élève:                   - Maître, je connais la bémol 32 et le contrelydien.Est-ce que je connais l’improvisation?

 Le maître:               - Pas encore. Tiens, voici encore des licks et des patterns, des moulures et puis encore des tricks.

 L'élève:                    - Merci, maître.

Trois ans après, etc.

 


 L'élève:               - Maître, apprends-moi à improviser.

 Le maître:          - Médaille de saxophone? Diplôme de piano? Certificat de solfège? Agrégation de contrepoint?

                            Vous savez, les temps ont changé. L’ improvisation ce n’est plus ni pour les fumistes, ni pour les illettrés.

 


 L'élève:             - Maître, apprends-moi à improviser.

 Le maître:         - Mais, fais ton truc ?!

L'élève joue.

 Le maître:         - Yeah, man.

 L'élève:            - Mais que faut-il apprendre ??

 Le maître:         - Yeah, man, fais ton truc.

 L'élève joue, hésite, s'arrête.

  Le maître:         - Joue, yeah, joue.


L'élève:           - Maître, apprends-moi à improviser.

Le maître:        - Tiens petit. Ecoute-moi Bix. Tu connais Bix? Tu sais, il était nuts, il jouait en pleine nuit.

L'élève:            -  Ah?

Le maître:         - Et puis Dizzy ? sa trompette coudée ! (il lui explique pourquoi sa trompette est coudée). Ecoute-moi J.J. avec Max. On sent qu'il a écouté Bird, mais avec un peu de Fats et de Clifford, et des restes de tailgate. Et les rim shots de Max??

 L'élève:             - Oh oui.

 Le maître:         - Et tu connais l'histoire de Mingus et de Duke? (Il lui raconte l?histoire de Mingus et de Duke; il rit).

 L'élève:             - Incroyable.

 Le maître:         - Et petit, tu sais ce qu'Ella a fait à Roy avec le J.A.T.P.?

 L'élève:             - Non.

 Le maître:         - Et puis le coude de la trompette de Dizzy?? (Il lui explique pour la deuxième fois pourquoi la trompette est coudée: l'histoire est un peu différente de la première).

 L'élève::            - Euh.

 Le maître:         - Et Cannonball?? Tiens, petit, voilà une photo. (Il monte sur un tabouret et sort une pile de photos).Une photo de Cannonball qui faisait un gig avec Sarah, dans l'Iowa en 59. Il lui montre la photo avec un large clin d'oeil, puis saute sur le phonographe. ça, c'est Roy avec Fatha, petit.

 L'élève:            - Ah, bon.

 Le maître:        - Et puis Dizzy?? Tu savais que sa trompette était coudée? Attends, petit, je vais te raconter pourquoi.

 


L'élève:                  - Maître, apprends-moi à improviser. 

Le maître:              - L’ improvisation, c’est la fête. Prends ton instrument, caresse-le. Ecoute les sons de la vie, le silence de la nuit, le murmure des amoureux.

L'élève:                  -  ...

Le maître:               - Ecoute les coulées du plaisir, le cri de la joie ?! Fais craquer ton être,déchire ton âme.

L'élève:                   -  ...

Le maître:               -  Brûle tes désirs, joue l'instant de ta mort.

L'élève, tremblant :   - Mais maître, apprends-moi à improviser...               


 

 Jacques Siron. La partition intérieure

 avec l'aimable autorisation des Editions Outre Mesure

 


Date de création : 29/09/2007 @ 19:20
Dernière modification : 12/04/2008 @ 00:48
Catégorie : Pédagogie
Page lue 8166 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lecteur
^ Haut ^